Uruguay

Uruguay



Une petite journée avec les Akili


Voilà plus d’un an que nous scrutions le blog des Akili, une petite famille en tour du monde en camping car depuis bientôt 2 ans.

Nos routes se sont croisées en Uruguay, chez Olivier et Lucille,  où ils sont venus nous faire un petit coucou.

Au programme : lessive (ben oui, je sais bien ce que c’est que de voyager en camion !), petit café pendant que les enfants se sont éclatés dans le jardin, repas au soleil puis plage.

On a fini par un bon petit repas sur la terrasse…                                  

Franchement, on a passé une super journée mais on a regretté que cela ne dure pas plus longtemps…

Alors, les Akili, on vous dit MERCI ! On espère vraiment vous recroiser dans un coin de la Bolivie !

Et sans rancune pour le ballon prisonnier !!!!HiHI ! 4 / 1 ça fait mal ! Trop forts les somnambules !

Allez, on rejouera quand même avec vous en France, ou ailleurs !

 
 
 





Ballon prisonnier!
 


Montevideo
La capitale du pays qui accueille la majorité de la population n'a rien d'exceptionnelle. Autant elle doit être très agréable à vivre vu la quiétude des uruguayens et surtout l'océan à portée de main, autant pour le visiteur elle ressemble à toutes les grandes villes












Sortie Kite : franchement c'est pas encore ça
Merci Oliv' pour ces 2 ptites sorties, merci pour ta persévérance, désolé pour ta voile qui a goûté un peu trop aux vagues
  

37 ans, toutes mes dents
Pour mon anniV, c'est sushi ! C'est pas la classe ça ? La préparation se fait en plusieurs étapes durant la journée. Oliv' est le chef cuisinier, nous les apprentis. Une première pour nous ; le résultat est succulent !


Préparation ...


Préparation ...

A l'apéro, le spectacle des filles





1 an de plus

Puis la soirée bat son plein. Les enfants sont autorisés à se coucher plus tard pour pouvoir danser. Seul Paul va se coucher, danser c'est pas son truc et puis il est claqué.





Le maté, la boisson traditionnelle d’Amérique latine
Ici, plus qu'ailleurs, c'est LA boisson !


C’est une infusion traditionnelle issue de la culture des amérindiens. Elle est très consommée au Chili, en Argentine, en Uruguay, au Brésil, au Paraguay et en Bolivie.
Boire le maté est une occupation quotidienne, dans les magasins, dans la rue, un peu partout. Dans la rue, les magasins, sur les plages, dans les taxis. C’est à se demander s’ils ne s’endorment pas avec …
Il est fréquent de voir des gens se balader avec leur thermos d’eau chaude, nécessaire à la préparation de ce breuvage.
L’usage du maté remonte à la nuit des temps, les indiens mâchaient les feuilles et les faisaient déjà macérer pour obtenir une boisson très énergisante.
Le maté est extrait des feuilles d’un arbre issu de la famille du houx -l’ilex paraguensis pour être précis. C’est un arbre originaire des zones sub-tropicales d’Amérique latine qui peut atteindre 10 mètres de heut et qui a besoin d’humidité pour se développer au mieux. Le nord-est argentin semble accueillir les meilleures plantations. L’avenir nous le dira.
La plante utilisée est la yerba maté. Les feuilles une fois torréfiées sont infusées dans de l’eau bouillante. La boisson – stimulante - est ensuite bu à l’aide d’une bombilla, sorte de tube qui sert aussi de filtre, et dans lequel on aspire le maté.Le mot maté vient du quechua mathi, qui désigne une sorte de calebasse, récipient traditionnellement utilisé pour boire le maté et toujours utilisé ( en général taillée à partir d’une courge locale ).
Cette boisson aiderait à supporter l’hiver et symbolise l’hospitalité et la fraternité. Riche en oligoéléments (fer, phosphore, magnésium), en vitamines (A, B1, B2, C et K) et en tanins, il  est composé à environ 2,5% de matéine, substance naturelle qui possède des effets dynamisants. Reconnu pour être une excellente source d’antioxydants, le maté contribue à tonifier l’organisme, à combattre la fatigue mentale et physique à court terme et à améliorer la vigilance.
Elle agirait en stimulant du système immunitaire, le système nerveux central. Soit-disant.

Voici mon maté, celui que vient de m'offrir ma chérie.





Santa Lucia, le pied

Sa plage et ses dunes de sable donnent sur le rio de la Plate, pile en face de Buenos Aires. Nous ne visiterons pas rien d’autre en Uruguay, ce n’était pas le but. Nous profitons juste paisiblement de nos potes et de la plage ; l’objectif étant de prendre des forces pour la dernière ligne droite de notre voyage : le nord argentin, la Bolivie et le Pérou.  


Et pour Jeanne et Paul, c’est un régal de pourvoir jouer avec leur nouveaux copains, Louane et Mateo. On sent bien que la fin du voyage approche…

Ah oui, ici, la mode sur la plage c'est d'avoir bien sûr son maté et aussi sa chaise. Au début, on rigole puis on teste puis on adopte. Tous les uruguayens aiment venir ainsi profiter de la plage, tournés vers le soleil. Et quand celui-ci se couche, c'est sous leurs applauddissements.

Olive et Lu



Des oeufs de Pâques un peu particuliers ...





Uruguay
Nous sommes bien arrivés en Uruguay, le plus petit pays d’Amérique latine. Nous sommes chez nos potes Olivier et Lucille, instits au lycée français de Montevideo. Leur petite maison, en bord de plage - qui donne sur le rio de la Plata- est juste parfaite.
Hier, Olivier était là pour nous accueillir et c’est avec grand soulagement que nous montons dans sa voiture. Plus qu’une heure de route et on y sera. Après ce véritable marathon depuis la Patagonie, on est un peu KO mais la simple idée de prendre une douche et de manger nous remonte le moral...
Et effectivement, l'asado le soir même nous fera beaucoup de bien. Enfin de la bonne viande !


On prend donc la route en logeant la rambla de Montevideo (plusieurs kilomètres de long) puis on passe devant le stade mythique de la capitale ( l’Uruguay a organisé et remporté la première coupe de monde de foot ) et ça y est on est sur la route, direction Santa Lucia…




Au programme : buller comme des oufs ...


 
C'est où l'Urugay déjà ?
Coincé sur la côte Atlantique du continent entre le Brésil (au nord), l'Argentine (à l'ouest) et le vaste estuaire du Río de la Plata (au sud), l'Uruguay est le plus petit pays hispanique d'Amérique du Sud. 
On n’en entend effectivement peu parlé en Europe même si son nouveau président fait beaucoup parlé de lui ici, en Amérique latine.

Agrandir le plan

Le président le plus pauvre du monde
José Alberto Mujica, plus connu sous le nom de Pepe, serait le Président le plus pauvre du monde. Il commence aussi, du coup, à être l’un des plus populaires. Courrier International le plaçait récemment à la une : « Uruguay, le vrai président normal »

Il a engagé des réformes extraordinaires dans le contexte latino-américain : légalisation de la marijuana, mariage des personnes de même sexe, lois sur l’avortement et soutien aux énergies renouvelables. Mais ce qui fascine le plus c’est que ce président pas comme les autres ( de 77 ans ) ne passe pas ses vacances sur le yacht d’un bon ami, ne se fait pas servir, habite toujours dans sa vieille maison ( qui appartient à sa femme ) en banlieue pauvre de Montevideo, qui reverse 90% de son traitement (250 000 pesos, environ 9 000 euros) à différentes ONG et qui conduit lui-même sa vieille voiture …
Chaque fois qu’on lui pose la question :« Etes-vous pauvre ? »
Il répond : « Mon style de vie n’a rien de révolutionnaire, je ne suis pas pauvre, je vis de manière austère. »
Pepe Mujica a appris à vivre à la dure dans les prisons qu’il a fréquentées sous la dictature, entre 1973 et 1985. Aujourd’hui, ses discours internationaux réjouissent une partie de la population latino-américaine. 
Voici celui donné au G20 à Rio ( remix électro désolé pour ceux qui n’aiment que la musette ) :

4 commentaires:

  1. Un exemple que les politiques français devraient suivre !!!

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait rêver
    Enfin un homme d'action et de terrain .Pas de bla bla..... mais des actes
    En France,ça pue de plus en plus les mensonges,les fraudes ...
    gros bisous à tous les quatre
    On vous suit toujours avec un immense bonheur
    marie-claire

    RépondreSupprimer
  3. le maté je connais et j'aime bien ,même si je n'ai pas le récipient adéquat ....je l’apprécie ! il s'est ouvert un magasin Argentin à Clermont qui importe ce produit et bien d'autre ! bonne continuation ,bisous

    RépondreSupprimer
  4. Tout le plaisir était pour nous! ;-) Nous avons beaucoup apprécié également ces 24 heures, évidement trop courte... Merci aussi à vos amis pour l'accueil. En tout cas, à La Rochelle, il y a aussi des plages et la revanche sera des plus terrible... ;-) En espérant que nos chemins se recroise! Bientôt la fiche Uruguay à jour sur notre site pour lire touts les méchanceté qu'on à écrit sur vous... ;-)
    Biz" à vous 4.

    Fabrice, Céline, Eliott et Mayline :-)
    www.akilifamily.com

    RépondreSupprimer